Derniers commentaires

20.02 | 11:50

Merci frère Omer ! Depuis Noël vous avez rejoint toutes les personnes qui sont dans mon coeur et que je confie chaque jour à Marie quand je vais de "son côté" !
Françoise

20.02 | 11:41

Bravo Françoise, très très beau site internet et très beaux messages aussi fort que vrai et profond. Que Dieu bénisse votre initiative

Partagez cette page



(18 JANVIER 2023)


«PRÊTRE DE L’ORDRE DE MELKISÉDEK»!

J’avoue que cette lettre aux Hébreux d’aujourd’hui m’a beaucoup interpellée! « Toi, tu es prêtre de l’ordre de Melkisédek pour l’éternité »! Je ne pensais pas avoir quelque chose à dire là-dessus! Comment comprendre ce texte et quel intérêt peut-il avoir pour nous?


Qui était Melkisédek? Il est dit qu’il porte un nom qui veut dire «Roi de Justice» et qu’il est roi de Salem, c’est-à-dire, «Roi de Paix»! Il est le prêtre du Très-Haut qui vient à la rencontre d’Abraham et le bénit! «À son sujet on ne parle ni de père ni de mère, ni d’ancêtres, ni d’un commencement d’existence ni d’une fin de vie ; cela le fait ressembler au Fils de Dieu : il demeure prêtre pour toujours.


Il semblerait que son nom n’ait été évoqué que très brièvement dans la bible, lorsqu’il vint à la rencontre d’Abraham! Comment ne pas penser qu’il pourrait effectivement s’agir du Fils de Dieu lui-même, venu à la rencontre d’Abraham, comme plus tard, Jésus viendra à la rencontre de Jean, pour recevoir le Baptême qui révèlera par une voix venue du ciel: «Tu es mon Fils bien aimé, en toi j’ai mis tout mon amour»au moment où l’Esprit-Saint descendait sur lui sous la forme d’une colombe!


Cet événement témoigne de l’humilité du Fils de Dieu qui, en plongeant dans l’eau du baptême a pris sur lui tous nos péchés afin de nous sanctifier pour faire de nous ses frères! Ce qui fait, de tout baptisé, un prêtre (pour prier, célébrer et louer le Seigneur) selon l’ordre du roi Melkisédek, puisque non pas selon une exigence légale de filiation humaine, mais par la puissance d’une vie indestructible, un prophète pour annoncer l’Évangile et un roi pour servir!


Car voici le témoignage de l’Écriture : Toi, tu es prêtre de l’ordre de Melkisédek pour l’éternité!



VIVRE LA MESSE !

"Vivre la messe chaque dimanche est, pour moi,

Faire un saut dans le temps et me retrouver au milieu des apôtres,

Pour vivre en direct avec eux, à travers les gestes du prêtre,

La Vie de Jésus et son Enseignement, de son Baptême à sa mort,

Sa Résurrection, son Ascension dans le Ciel

Et son envoi en Mission, dans la Paix, adressé à tous les baptisés dont je suis !


L’Évangile de saint Marc, à ceux qui l’accusaient de guérir un homme, dont la main était atrophiée, Jésus pose la question: « Est-il permis, le jour du sabbat, de faire le bien ou de faire le mal ? de sauver une vie ou de tuer ? » Mais comme ceux-ci se taisaient, alors, promenant sur eux un regard de colère, navré de l’endurcissement de leurs cœurs, il dit à l’homme :« Étends la main. » Il l’étendit, et sa main redevint normale. Une fois sortis, les pharisiens se réunirent en conseil avec les partisans d’Hérode contre Jésus, pour voir comment le faire périr.


Ceci nous montre que les pharisiens, «spécialistes» de l’Écriture n’ont pas reconnu en Jésus le Sauveur annoncé par Isaïeet confirme la parole de Jésus: «Ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits»! Ainsi, ceux qu’on appelait «grand prêtre» et qui n’avaient pas reçu le baptême, ne l’étaient pas, pour l’éternité, selon l’ordre de Melkisédek!


LA FOI

Avoir la foi ce n’est pas simplement croire en Dieu,

C’est lui faire confianceet s’abandonner à sa Volonté!


SAVOIR ET CONNAISSANCE !

"Le "Savoir" ne laisse pas de place au doute mais la "Connaissance" est le fruit de la Foi !"
« On ne sait que ce que l’on a appris, mais on connaît ce que l’on a reçu ! »


Françoise


(17 JANVIER 2023)


«MARIE, MÈRE DE L’ESPÉRANCE»!

La lettre aux Hébreux de ce jour est une véritable exhortation à l’Espérance et la Persévérance, ces mots que l’on retrouve à plusieurs reprises! Je dirai que ces mots riment avec confiance dans l’alliance que Dieu fit avec Abraham en prêtant serment de multiplier sa descendance! Par ce serment, Dieu s’est engagé de façon irrévocable envers les héritiers de la promesse et il est impossible que Dieu ait menti! C’est par sa Persévérance que Abraham a obtenu ce que Dieu lui avait promis! Cela nous encourage fortement à chercher refuge dans l’Espérance car celle-ci est une ancre sûre et solide pour notre âme!


J’en fais moi-même l’expérience, moi qui par la Foi et la Persévérance, reçois des grâces en abondance, quand je m’abandonne dans la prière car prier c’est:


Persévérer Résister Insister Espérer Recevoir


Je suis née à quelques kilomètres de Pontmain dont nous fêtons aujourd’hui l’apparition de celle qui est appelée Marie, Mère de l’Espérance et à laquelle je fus consacrée à l’âge de 3 semaines! Et depuis, les événements importants de notre famille, baptêmes, communions, ou simples excursions, jusqu’à notre mariage, se sont déroulés sous le ciel de Pontmain sous le regard de Marie! C’est sans doute l’amour que j’ai manifesté à son égard, lorsque j’obéis avec confiance à sa recommandation: «Mais prier, mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps, mon Fils se laisse toucher»! qui fait que toutes mes prières sont exaucées au-delà de mes espérances!


J’ai envie de partager avec vous un extrait de cette prière à Notre Dame de Pontmain, réalisée par maman, il y a 25 ans, à l’occasion de ses 50 ans de mariage!



Rappelle-toi Marie, il y a 50 ans

Un jeune Brécéen qui marchait sur la neige

Avançait lentement sur un très long chemin

Pour mieux te rencontrer sous le ciel de Pontmain

Et lorsqu’il t’implorait Marie, Ô Notre Dame!

Il cherchait au lointain un «visage de femme»

Celle à qui pour toujours il unirait sa vie

Pour fonder devant Dieu une douce famille

Aujourd’hui, Notre-Dame, à deux nous te prions

Et c’est dans notre cœur qu’ensemble nous vivons

Le souvenir ardent de ce pèlerinage

Qui devint le départ d’un mystérieux voyage

Au long de chaque jour, je te salue Marie!

Pour les foyers unis, ceux blessés par la vie!

Chaque Ave Maria murmure leur prénom

Et nous te les donnons:

Enfants, petits-enfants, arrières petits-enfants

Parents et grands-parents.

Les amis de chacun! Veille sur tous nos frères

Ensemble guide-nous toujours vers la lumière!


Antoinette Gendron-Pinçon



Et maintenant, depuis le 3 décembre 2020, veille de la mort de Jacky, je me rends, à sa demande, du côté de Marie, qui m’attends chaque jour, sous le ciel de Ploubalay où je lui confie, murmurant leur prénom, tous mes frères que j'aime et qui sont dans mon coeur, en disant : « Veille sur ceux qui souffrent, conduis-les par la main, Toi la Vierge aux étoiles, allume un feu de joie Et redresse la voile du bateau qui chavire. Au visage attristé redonne le sourire»


Françoise


(16 JANVIER 2023)


«PAR SES SOUFFRANCES, IL APPRIT L’OBÉISSANCE»!

Dans la lecture de la lettre aux Hébreux, nous lisons:

«Tout grand prêtre est pris parmi les hommes ; il est établi pour intervenir en faveur des hommes dans leurs relations avec Dieu ; Il est capable de compréhension envers ceux qui commettent des fautes par ignorance ou par égarement, car il est, lui aussi, rempli de faiblesse ; On ne s’attribue pas cet honneur à soi-même, on est appelé par Dieu, Il en est bien ainsi pour le Christ : il ne s’est pas donné à lui-même la gloire de devenir grand prêtre ; il l’a reçue de Dieu. Bien qu’il soit le Fils, il apprit par ses souffrances l’obéissance et, conduit à sa perfection, il est devenu pour tous ceux qui lui obéissent la cause du salut éternel».


Il me semble voir dans cette déclaration un précepte adressé à tous ceux qui sont appelés par Dieu, bien sûr tous les prêtres et religieux consacrés, mais également à nous-mêmes qui, par notre baptême avons reçu les titres de prêtre, prophète et roi, en devenant ses enfants! Il est dit: «Bien qu’il soit le Fils, il apprit par ses souffrances l’obéissance»!


Ainsi, le Fils de Dieu lui-même a accepté de s’abaisser jusqu’à nous pour souffrir avec nous, en obéissance à son Père, afin que tous ceux qui lui obéissent reçoivent le salut éternel! Comment nous, qui sommes devenus ses enfants adoptifs, pourrions-nous espérer avoir notre place dans le Royaume, sans écouter sa Parole et la mettre en pratique par l’obéissance?


Dans l’Évangile selon saint Marc nous pouvons lire:

« comme les disciples de Jean le Baptiste et les pharisiens jeûnaient,on vint demander à Jésus : « Pourquoi, alors que les disciples de Jean et les disciples des Pharisiens jeûnent, tes disciples ne jeûnent-ils pas ? » Jésus leur dit : « Les invités de la noce pourraient-ils jeûner, pendant que l’Époux est avec eux ? Tant qu’ils ont l’Époux avec eux, ils ne peuvent pas jeûner. Mais des jours viendront où l’Époux leur sera enlevé ; alors, ce jour-là, ils jeûneront».


Cela peut paraître surprenant de voir que les disciples de Jésus, contrairement aux disciples de Jean, n’obéissent pas à la loi, alors que Jésus est avec eux! Cependant, obéir c’est aussi discerner! Lorsque j’étais enfant, on me trouvait très désobéissante! Il est vrai que je n’aimais pas être contrariée et je n’en faisais qu’à ma tête! Mais, à l’âge adulte, lorsque je suis devenue épouse et mère de famille, j’ai compris que pour vivre en harmonie, il y avait des règles à respecter!


Ainsi lorsque nous apprenons à conduire, il nous faut apprendre le code de la route avec ses obligations, mais contrairement à beaucoup, qui une fois le permis obtenu, ne respectent pas les règles, j’ai considéré que celles-ci étaient un moyen de protection contre les accidents si elles étaient respectées par tous! Il en est de même pour les commandements que Dieu nous a donnés par Moïse et qui ont servi de principe à l’élaboration de notre code civil visant à déterminer le statut des personnes ainsi que les relations entre elles pour un savoir vivre ensemble!


Il est donc important lorsqu’on nous donne un commandement, de discerner si celui-ci nous est donné avec autorité ou s’il émane de la décision arbitraire d’une personne! En effet, l’obéissance est un acte volontaire qui implique de donner la priorité à l’intérêt du Bien commun sur l’intérêt personnel ou individuelet non une habitude dont on a oublié le sens!


Cependant cette question ne se pose pas quand il s’agit de l’obéissance à Dieu qui dit à chacun de nous: «Tu es mon fils, moi aujourd’hui, je t’ai engendré» alors nous pouvons répondre en toute confiance: «Me voici, Seigneur, je viens faire ta Volonté»!


OBÉIR A DIEU PLUTÔT QU'AUX HOMMES !

"Le Sacrement du Pardon et celui de l'Eucharistie

Sont ceux qui me donnent la force d'obéir à Dieu plutôt qu'aux hommes

Et la Joie d'être jugée digne de subir des humiliations pour le nom de Jésus" !


Françoise


(15 JANVIER 2023)


«ENVOI EN MISSION»!

Aujourd’hui, après l’Épiphanie qui clôt la période de Noël, nous entrons dans le temps ordinaire avec le Baptême de Jésus! Dans la première lecture du prophète Isaïe, il est question de l’appel de Dieuadressé à Israël :


«Tu es mon serviteur Israël, en toi je manifesterai ma splendeur! Maintenant le Seigneur parle! lui qui m’a façonné dès le sein de ma mère pour que je sois son serviteur, Oui, j’ai de la valeur aux yeux du Seigneur, c’est mon Dieu qui est ma force. Et il dit: « C’est trop peu que tu sois mon serviteur je fais de toi la lumière des nations, pour que mon salut parvienne jusqu’aux extrémités de la terre. »


Dans la deuxième lecture, dans sa lettre adressée aux Corinthiens, saint Paul se présente en disant: «Paul, appelé par la volonté de Dieu pour être apôtre du Christ Jésus, à ceux qui ont été sanctifiés dans le Christ Jésus et sont appelés à être saints avec tous ceux qui, en tout lieu, invoquent le nom de notre Seigneur Jésus Christ, leur Seigneur et le nôtre.

À vous, la grâce et la paix, de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus Christ.»


Par cette déclaration Paul annonce que c’est par la volonté de Dieu qu’il est appelé pour être Apôtre du Christ en s’adressant à tous ceux qui invoquent le nom de notre Seigneur Jésus-Christ et sont appelés à être saints, c’est-à-dire tous les baptisés que nous sommes! C’est donc un envoi en mission que nous recevons de l’Esprit Saint, dès le jour de notre baptême, à l’instar de Jésus lui-même qui, comme nous le dit l’Évangile d’aujourd’hui, l’a reçu de son Père au moment où il était baptisé par Jean dans le Jourdain!


C’est cet événement qui a marqué le début de la vie publique de Jésus! Ainsi, en ce début d’année, à l’occasion du baptême de Jésus, essayons de reconnaître en nous, la mission que le Seigneur nous a confiée lors de notre baptême, en invoquant la force de l’Esprit-Saint!


BAPTÊME ET SAINTETÉ

"Le Sacrement du Baptême ne confère pas, de façon systématique, le don de Sainteté,

Mais nous invite à nous reconnaître « Enfant de Dieu »

Pour qu’Il fasse de nous des saints ! Ainsi, tout baptisé est appelé à la sainteté,

En acceptant de faire confiance à Jésus et de se laisser transformer par Lui,

Sous le regard de Marie, qui dit à chacun de nous : « Fais ce qu’Il te dira » !


LE "PAS" de la MISSION !

« Pour entrer dans la Mission
Il n’y a qu’un"PAS"à franchir
Celui qu’un baptisé reçoit
Le faisant prêtre prophète et Roi
Pour accomplir sa vocation
Prier,Annoncer etServir ! »


Françoise


(14 JANVIER 2023)


«ELLE EST VIVANTE LA PAROLE DE DIEU»!

Dans la lecture de la lettre aux Hébreux, nous lisons: «Elle est vivante la Parole de Dieu, énergique et plus coupante qu’une épée à deux tranchants. Pas une créature n’échappe à ses yeux, tout est nu devant elle, soumis à son regard: nous aurons à lui rendre des comptes.»


Dans l’ancien testament, cette Parole de Dieu nous est parvenue par les Prophètes, mais les anciens ne l’ont pas reconnue, c’est pourquoi le Verbe s’est fait chair et il a habité parmi nous! Oui, Dieu a envoyé son Fils, le grand prêtre par excellence, qui a été éprouvé en toutes choses, à notre ressemblance, excepté le péché, ce qui l’a rendu capable de compatir à nos faiblesses!


«Avançons-nous donc avec assurance vers le Trône de la grâce, pour obtenir miséricorde et recevoir en temps voulu, la grâce de son secours» en récitant ce que dit le psaume 188 «Tes paroles, Seigneur, sont esprit et elles sont vie! La loi du Seigneur est parfaite, qui redonne vie»!


L’Évangile de saint Marc fait suite à celui d’hier dans lequel Jésus était critiqué par les scribes pour avoir pardonné les péchés du paralytique! Aujourd’hui encore Jésus doit faire face aux critiques des scribes et des pharisiensqui, en docteurs de la loi ne reconnaissent pas en Jésus, le Fils de David annoncé par Isaïe pour nous sauver du péché! Sans doute auraient-ils mieux compris si Jésus s’était adressé à eux directement, en leur citant des passages de l’Écriture, mais au lieu de ça Il choisissait ses disciples parmi les publicains et les pécheurs chez qui Il s’invitait, allant jusqu’à pardonner leurs péchés! Nous le voyons ici, lorsque Jésus passant devant le bureau des impôts aperçut Lévi et lui dit: «Suis-moi» Aussitôt l’homme (Matthieu) se leva et Jésus s’invita à sa table!


Alors que les scribes s’indignaient de le voir manger à la table des pécheurs et des publicains, Jésus répondit: « Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs. » En effet, qu’aurait-il eu à leur apprendre à eux qui pensaient tout savoir? Si Dieu a envoyé son Fils, c’est pour faire de Lui, sa Parole incarnée à notre ressemblance, capable de compatir avec ceux qui souffrent ou qui cherchent un sens à leur vie, en se faisant proche d’eux, afin qu’ils reçoivent en temps voulu, la grâce de son secours! Ainsi que Jésus l’a dit lui-même: «Je ne suis pas venu abolir la loi, mais l’accomplir»! Seuls, ceux qui se reconnaissent pécheurs sont capables de reconnaître la grande miséricorde de Dieu!


Et, comme on peut le lire dans l’Évangile de saint Luc (15, 7) « je vous le dis, il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent, que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n'ont pas besoin de repentance»!


« FORCE MÉRITANTE » !

« Ce n’est pas à cause de nos mérites que Jésus nous choisit pour la mission,

Mais en raison de nos fragilités, afin que notre « OUI » fasse de celles-ci une force méritante » !


Françoise



(13 JANVIER 2023)


«INTERCESSION»!

Aujourd’hui encore la lettre aux Hébreux retentit jusqu’à nous comme une exhortation à la fraternité: « Frères, craignons, tant que demeure la promesse d’entrer dans le repos de Dieu, que l’un d’entre nous n’arrive en quelque sorte trop tard!» Certes, nous avons reçu une Bonne Nouvelle, comme ces gens-là, cependant la parole entendue ne leur servit à rien, parce qu’elle ne fut pas accueillie avec Foi par ses auditeurs!


Ainsi, nous qui sommes venus à la Foi, empressons-nous donc d’entrer dans ce repos-là, pour témoigner de ce que nous avons entendu, que nos pères nous ont raconté de la puissance et des merveilles que le Seigneur a faites, afin que plus personne ne tombe en suivant l’exemple de ceux qui ont refusé de croire.


L’Évangile d’aujourd’hui nous montre par l’exemple de l’homme paralysé porté par quatre hommes, que c’est la force de notre Foi qui nous permet d’être créatifs pour amener à Jésus, ceux dont la Foi chancelante ne leur permet pas de parvenir jusqu’à lui, afin qu’ils puissent à leur tour, entrer dans le repos de Dieu! En effet, si nous aimons nos frères, comme Jésus nous l’a demandé, nous ne pouvons nous réjouir de les laisser dans l’ignorance de cette Bonne Nouvelle et il nous appartient d’intercéder pour eux par la prière pour que Jésus lui-même vienne les sauver!


LE VISAGE DU CHRIST!

Lorsqu’on a la Joie

D’avoir fait une rencontre personnelle avec le Christ,

Nous ne devons pas le garder pour soi,

Il nous appartient de montrer son Visage

Pour donner aux autres l’envie de le connaître!


CELUI QUI AIME CONNAÎT DIEU CAR DIEU EST AMOUR ! (1 Jn, 4)

"Puisque Dieu est Amour, celui qui aime est porteur de Dieu !

Allons porter le Christ à nos frères !"



Françoise


(12 JANVIER 2023)


«AUSSI LONGTEMPS QUE RETENTIT L’AUJOURD’HUI»


Dans cette lettre aux Hébreux d’aujourd’hui, il nous est rappelé ce que dit l’Esprit-Saint dans un psaume:


«Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, n’endurcissez pas votre cœur comme au temps du défi, comme au jour de l’épreuve dans le désert, quand vos pères m’ont mis à l’épreuve et provoqué. Alors ils m’ont vu à l’œuvre pendant quarante ans; oui je me suis emporté contre cette génération, et j’ai dit: toujours ils ont le cœur égaré, ils n’ont pas connu mes chemins. Dans ma colère j’en ai fait le serment: on verra bien s’ils entreront dans mon repos!»


En effet, lorsque Dieu a fait sortir son peuple d’Égypte pour les libérer de l’esclavage, il leur a promis, par la voix de Moïse, une terre où coulerait le lait et le miel, s’ils étaient fidèles à ses commandements! Cependant ils ont refusé de faire confiance en cette Parole de Dieu et leur cœur s’est endurci! C’est pourquoi Dieu a éprouvé leur manque de foi, les faisant errer dans le désert pendant quarante ans, afin que cette génération qui n’avait pas cru en Lui, n’entre pas dans la Terre Promise!


Cette lettre aux Hébreux nous exhorte à veiller à ce que personne d’entre nous n’ait un cœur mauvais que le manque de foi sépare du Dieu vivant, en disant: «Frères, encouragez-vous les uns les autres, jour après jour, aussi longtemps que retentit l’« aujourd’hui» de ce psaume, afin que personne parmi vous ne s’endurcisse en se laissant tromper par le péché. Car nous sommes devenus les compagnons du Christ, si du moins nous maintenons fermement, jusqu’à la fin, notre engagement premier.»


Quand je vois ce manque de foi de nos frères, même à l’intérieur de l’Église, il me semble encore entendre résonner l’«aujourd’hui» de ce psaume! C’est pourquoi, nous qui gardons dans nos cœurs cette joie de l’Évangile, il nous appartient de la partager avec nos frères, pour éveiller leur cœur à l’écoute de la Parole de Dieu, afin qu’ils deviennent à leur tour, compagnons du Christ!


Dans l’Évangile de saint Marc, nous pouvons lire: «Un lépreux vint auprès de Jésus; il le supplia et, tombant à ses genoux, lui dit: «Si tu le veux, tu peux me purifier.» Saisi de compassion, Jésus étendit la main, le toucha et lui dit: «Je le veux, sois purifié.» A l’instant même il fut purifié! Cependant, Jésus le renvoya avec fermeté en disant: «Attention, ne dis rien à personne, mais va te montrer au prêtre, et donne pour ta purification ce que Moïse a prescrit dans la loi: ce sera pour les gens un témoignage!» Une fois parti, l’homme se mit à proclamer et à répandre la nouvelle, de sorte que Jésus ne pouvait plus entrer ouvertement dans une ville, mais restait à l’écart, dans des endroits déserts»!


Bien que ce ne soit pas tout de suite évident, il me semble voir une sorte d’analogie entre la guérison de ce lépreux et la sortie d’Égypte! Dans un cas comme dans l’autre, il s’agit d’une délivrance de l’esclavage et de la maladie, avec la recommandation de respecter la Parole de Dieu! Sans doute, aurions-nous agis de la même façon que ce lépreux guéri, en allant proclamer la nouvelle, persuadés que c’était la meilleure façon de rendre témoignage, sans réaliser que ce manque de confiance en la Parole de Dieu en agissant selon notre propre volonté, pouvait entraîner des conséquences préjudiciables! En effet, une fois la nouvelle répandue, la vie de Jésus se trouvait menacée avant qu’il ait accompli sa mission, ce qui l’obligeait à rester à l’écart, dans des endroits déserts, où de partout cependant, on venait à Lui!


Cela nous enseigne que, même si nous ne comprenons pas toujours la Volonté de Dieu, il nous faut écouter sa Parole et la mettre en pratique, suivant avec confiance et espérance celui qui a dit: «Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie»!


PAR LUI, AVEC LUI ET EN LUI!

L’Homme vient de Dieu pour retourner à Dieu!

Chacun de nous a un destin bien tracé mais nous sommes libres

De le suivre ou d’emprunter un autre chemin!

Si nous choisissons de voler de nos propres ailes,

Nous prenons le risque de nous perdre et d’arriver au bord du précipice!

Mais si nous choisissons le chemin balisé alors nous sommes certains d’arriver à destination!


Françoise


(11 JANVIER 2023)


«COMPASSION ET MISÉRICORDE»!

Dans la lettre aux Hébreux d’aujourd’hui, nous lisons: «Puisque les enfants des hommes ont en commun le sang et la chair, Jésus a partagé, lui aussi, pareille condition! Il lui fallait donc se rendre en tout, semblable à ses frères, pour les relations avec Dieu, afin d’enlever les péchés du peuple. Et parce qu’il a souffert jusqu’au bout, il est capable de porter secours à ceux qui subissent une épreuve»!


C’est en effet pour honorer sa promesse faite à Abraham, que Dieu a envoyé son Fils pour libérer son peuple de l’esclavage du péché! Il fallait pour cela qu’il partage entièrement notre condition d’homme et qu’Il prenne sur Lui tous les péchés du monde qui l’ont conduit jusqu’à la mort, entraînant avec lui, celui qui possédait le pouvoir de la mort, c’est-à-dire le diable qu’il a réduit à l’impuissance! Par sa Résurrection, il nous a libérés du péché et parce qu’il a souffert jusqu’au bout l’épreuve de sa Passion, il est capable d’éprouver de la compassion en guérissant les gens atteints de toute sorte de maladies, en rendant la vue aux aveugles ou en expulsant les démons, comme nous le rappelle l’Évangile d’aujourd’hui avec la guérison de la belle-mère de Pierre!


Cependant, il est dit que le lendemain matin, il se rendit dans un endroit désert où tout le monde le cherchait! Il rappelle alors qu’il lui faut parcourir les villages voisins pour accomplir sa mission qui est de proclamer l’Évangile,et non pas d’accomplir des miracles qui ne sont que le moyen d’attirer l’attention de ceux qui souffrent afin, que mettant leur confiance en lui, leur corps tout entier s’ouvre à la grande Miséricorde de Dieu!


QUESTION DE VOCABULAIRE !

Lorsqu’on fait quelque chose «Pour» quelqu’un on se met en position de supériorité

En faisant à sa place et en le rendant dépendant de nous !

En effet, on peut considérer qu’il s’agit d’un :

«PassageObligéUnique àRespecter » !

Lorsqu’on fait quelque chose «Avec» quelqu’un, on se met à son niveau

Afin de réaliser et avancer ensemble en :

«AmourVérité,Espérance etConfiance » !


PITIÉ OU COMPASSION ?

"La « PITIÉ » est un sentiment de tristesse

Que l’on éprouve face à une situation de souffrance,

Par laquelle on ne se sent pas directement concerné,

Et qui génère un sentiment d’impuissance pour y apporter un réconfort !"
"La « COMPASSION » est un sentiment d’AMOUR

Que l’on éprouve face à une situation de souffrance,

Que l’on a envie de partager avec la personne concernée,

Dans l’Espérance d’y trouver ensemble une consolation !"


Françoise


(10 JANVIER 2023)


«QU’EST-CE QUE L’HOMME POUR QUE TU PENSES À LUI?»

Aujourd’hui, dans la lettre aux Hébreux, nous pouvons lire: «Ce n’est pas à des anges que Dieu a soumis le monde à venir, dont nous parlons. Un psaume l’atteste en disant: Qu’est-ce que l’homme pour que tu penses à lui, le fils d’un homme que tu en prennes souci? Tu l’as abaissé un peu au-dessous des anges, tu l’as couronné de gloire et d’honneur. Tu as mis sous ses pieds toutes choses!


Pourquoi suis-je autant touchée par ce psaume 8 qui est mon préféré et qui me procure autant de joie quand je le récite? Il me semble que ce texte nous dévoile le véritable sens de notre existence! En effet, ce n’est pas aux anges que Dieu a soumis le monde à venir, mais à l’homme qu’il a créé un peu au-dessous des anges, le couronnant de gloire et d’honneur, mettant toutes choses à ses pieds! Cependant nous ne voyons pas encore que tout lui soit soumis, c’est pourquoi il a abaissé son Fils Jésus, un peu au-dessous des anges pour que nous le voyons couronné de gloire et d’honneur par sa Passion et sa mort! Celui pour qui et par qui tout existe voulait conduire une multitude de fils jusqu’à la gloire! C’est pourquoi il convenait qu’il mène à sa perfection, par des souffrances, celui qui est à l’origine de leur Salut. Car celui qui sanctifie et ceux qui sont sanctifiés, doivent tous avoir même origine; pour cette raison, Jésus n’a pas honte de les appeler ses frères!


Quelle gloire et quel honneur pour l’homme, d’être sanctifié, par le Fils de Dieu qui, nous appelant frères, fais de nous les fils adoptifs de son Père! Si pour cela, il convenait que Dieu mène à sa perfection, par des souffrances, celui qui est à l’origine du Salut, je pense personnellement que, pour valider cette sanctification, il m’appartient de suivre Jésus en acceptant comme lui de subir les injustices et les humiliations pour fortifier mon âme! Car ainsi qu’Il l’a dit Lui-même: «Nul ne peut aller au Père sans passer par moi!» Et nous savons comme nous le rappelle l’Évangile d’aujourd’hui, que Jésus enseignait en homme qui a autorité!


RÉPONDRE AUX EXIGENCES DE DIEU!

La seule voie qui me permet de répondre librement aux exigences de Dieu,

C’est de m’abandonner à sa Volonté! Ainsi je n’ai aucun mal

À renoncer à mes propres désirs et à accepter les injustices et les humiliations

Qui fortifient mon âme pour le salut d’une autre!


Françoise


(9 JANVIER 2023)


«VIENS ESPRIT D’AMOUR»!

Dans la première lecture, le Prophète Isaïe déclare: Ainsi parle le Seigneur: «Voici mon serviteur que je soutiens, mon élu qui a toute ma faveur. J’ai fait reposer sur lui mon esprit; aux nations, il proclamera le droit. Il ne criera pas, il ne haussera pas le ton! Moi, le Seigneur je l’ai appelé selon la justice; je le saisis par la main, je le façonne, je fais de lui l’alliance du peuple, la lumière des nations: il ouvrira les yeux des aveugles!»


Cette prophétie d’Isaïe n’était autre que l’annonce de la venue du Messie, Fils de Dieu, le Sauveur que les Juifs attendaient depuis des siècles et qu’ils n’ont pas reconnu! Seul, Jean le Baptiste, en voyant Jésus venir à lui déclara: «Voici l’Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde ; c’est lui qui vient derrière moi mais je ne suis pas digne de délier la courroie de sa sandale»!


Dans l’Évangile nous voyons que Jésus est venu lui-même vers Jean pour se faire baptiser, mais comme celui-ci voulait l’en empêcher en disant: «C’est moi qui ai besoin d’être baptisé par toi, et c’est toi qui viens à moi!» Jésus répondit: «Laisse faire pour le moment, car il convient que nous accomplissions ainsi toute justice»!


Dès que Jésus fut baptisé, les cieux s’ouvrirent, l’Esprit de Dieu descendit sur lui comme une colombe et des cieux une voix disait: «Celui-ci est mon Fils bien-aimé en qui je trouve ma joie!»


Il me semble que ce baptême de Jésus dans l’Esprit, était l’onction qui relevait la prérogative de sa vie d’homme à celle de Fils de Dieu pour accomplir sa mission de Sauveur du monde! Lorsque nous recevons l’onction du Baptême, c’est ce même Esprit-Saint qui nous dit ces paroles que nous entendons dans notre cœur: «Tu es mon enfant bien-aimé en qui je trouve ma joie»!


Comme il est bon de savoir que par le Baptême nous devenons frère de Jésus et que nous sommes aimés de Dieu comme un Père aime son enfant! Alors restons toujours prêts à accueillir l’Esprit d’Amour que Dieu nous envoie chaque fois qu’on le lui demande!


L’ESPRIT SAINT!

L’Esprit Saint est l’énergie féconde de l’Amour qui unit le Père au Fils

Et fait de nous ses enfants, frères de Jésus, héritiers des titres de Prêtre, Prophète et Roi!


Françoise



(8 JANVIER 2023)


«UNE ÉTOILE S’EST LEVÉE»!

Si le jour officiel où nous fêtons l’Épiphanie est fixé au 6 janvier, c’est le dimanche le plus proche que l’Église nous invite à la célébrer avec les textes liturgiques! C’est donc aujourd’hui que nous faisons mémoire de cette Épiphanie qui n’est autre que la grande manifestation de Dieu parmi les hommes! Ainsi que l’avait annoncé le Prophète Isaïe dans la première lecture: «Debout Jérusalem, resplendis! La gloire du Seigneur s’est levée sur toi! Toutes les nations marcheront vers ta Lumière, et les rois vers la clarté de ton aurore. Lève les yeux alentour et regarde: tous ils se rassemblent, ils viennent vers toi» !


En effet, la naissance de Jésus correspond à la naissance de la Lumière, manifestée par l’Étoile, venue éclairer les ténèbres qui couvraient la terre, et qui a guidé les rois de toutes les nations, vers la ville sainte de cette terre promise au peuple de Dieu, Israël! Il s’agit de la Jérusalem Céleste, dont saint Paul nous révèle le mystère, qui n’avait pas été porté à la connaissance des hommes des générations passées, comme il lui a été révélé ainsi qu’aux Apôtres et aux prophètes dans l’Esprit! Ce mystère c’est que toutes les nations sont associées au même héritage, au même corps, au partage de la même promesse, dans le Christ Jésus, par l’annonce de l’Évangile!


Dans l’Évangile, nous voyons que les mages venus d’Orient avaient vu l’Étoile qui leur avait révélé la naissance du roi des Juifs et c’est avec une grande humilité qu’ils ont accepté de le reconnaître comme ce chef qui sera le berger du peuple de Dieu! Nous sommes invités, nous aussi, à reconnaître l’Étoile qui nous montre le chemin en nous débarrassant de la nuée de l’orgueil qui la cache à nos yeux et nous empêche de la suivre!


Si le Fils de Dieu s’est abaissé jusqu’à nous, en se faisant petit enfant, il nous faut pour le reconnaître, nous prosterner devant lui en lui demandant de rendre notre cœur doux et humble comme le sien! Alors, à notre tour, nous pourrons nous aussi devenir la petite étoile qui guidera les pas des brebis égarées!


UNE LAMPE ALLUMÉE !

« J’ai trouvé sur ma route une lampe allumée
Pour éclairer mes pas,
Ce qui a fait de moi, un témoin de Lumière
Pour éclairer vos pas ! »


Françoise


(7 JANVIER 2023)


«DIEU CONNAÎT NOS BESOINS,

IL NOUS ÉCOUTE ET NOUS RÉPOND»!

Dans sa lettre d’aujourd’hui, saint Jean déclare: «Voici l’assurance que nous avons auprès de Dieu: si nous faisons une demande selon sa Volonté, Il nous écoute! Nous savons aussi que nous obtenons ce que nous lui avons demandé. Ceux qui sont nés de Dieu ne commettent pas de péché! Nous savons que nous sommes de Dieu, alors que le monde entier est au pouvoir du Mauvais. Nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu nous donner l’intelligence pour que nous connaissions Celui qui est vrai! Et nous sommes en Celui qui est vrai!


Quelle belle déclaration que celle qui nous révèle que nous, qui avons reçu l’intelligence pour que nous connaissions Celui qui est vrai, nous sommes nés de Dieu! Ainsi nous savons qu’Il nous écoute et répond à toute demande faite selon sa Volonté! Et je peux moi-même en témoigner, car tout au long de ma vie, il me semble que toutes mes prières ont été exaucées quand elles correspondaient à la Volonté de Dieu! Bien sûr ce n’était pas magique, je devais faire preuve de patience avec une confiance inébranlable dans la Volonté de Dieu à laquelle je m’abandonnais! C’est ainsi qu’il m’a fallu patienter 10 ans pour obtenir la réponse à une demande et je viens d’obtenir l’exaucement d’une prière de 30 ans, à laquelle je n’ai jamais renoncé d’espérer! Cependant d’autres ont été exaucées rapidement comme celle que j’ai faite le jour où je suis allée du côté de Marie, à la demande de Jacky, la veille de sa mort! Alors que je n’avais aucune idée de ce qui m’attendait, mon regard s’est tourné vers le Saint Sacrement et j’ai dit spontanément: «Seigneur, que ta Volonté soit la mienne, si ce n’est pas le cas, donne-moi la force de l’accepter!» Et, dès le lendemain, Il m’a donné la force d’accepter la mort de mon mari!


PRIÈRE D’ABANDON

"De l'aube au crépuscule de ce jour qui commence,

Donne-moi, Jésus, la volonté, de m'abandonner à la Tienne

Et ôte, de mon cœur, tout désir qui ne vient pas de Toi !"


L’Évangile d’aujourd’hui nous rappelle ce premier miracle de Jésus accompli lors des Noces de Cana! A la demande de Marie, sa mère qui lui dit: «Ils n’ont plus de vin» Jésus répondit: «Femme, que, me veux-tu? Mon heure n’est pas encore venue»! Mais, Marie, sans se décourager, dit à ceux qui servaient: «Tout ce qu’il vous dira, faites-le» Ainsi, faisant ce que Jésus leur demanda, Ils remplirent d’eau 6 jarres de pierre d’où ils puisèrent le vin qu’ils portèrent au Maître du repas! Celui-ci surprit de la qualité et de la quantité du vin, félicita le marié d’avoir gardé le bon vin jusqu’à maintenant!


Ainsi, c’est en abondance que Jésus a exaucé cette première prière de Marie! Tel fut le commencement des signes que Jésus accomplit afin de manifester sa gloire!


Je dois reconnaître que dans tous les cas, j’ai été exaucé,

moi-aussi au-delà de mes espérances, car

"J’ai confiance en Jésus et en Marie, Mère de l'Espérance,

alors quand je prie, je patiente et je reçois toujours!


« Je Persévère, Je Résiste, J’Insiste, J’Espère et Je Reçois »


Je vous dis cela pour que vous sachiez que


DIEU CONNAIT NOS BESOINS !

Quand nous prions,

Si nous demandons à Dieu, avec confiance,

Ce dont nous avons besoin, nous pouvons être sûrs

Que nos prières seront toujours exaucées !


Françoise




(6 JANVIER 2023)


«TU ES MON FILS BIEN-AIMÉ»!

Dans sa lettre d’aujourd’hui, saint Jean nous dit: « Bien-aimés, qui donc est vainqueur du monde? N’est-ce pas celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu? C’est lui, Jésus-Christ qui est venu par l’eau et par le sang, et celui qui rend témoignage c’est l’Esprit, car l’Esprit est la vérité! Je vous ai écrit cela pour que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui mettez votre foi dans le nom du Fils de Dieu»!


C’est bien à nous, chrétiens d’aujourd’hui qui avons été baptisés dans l’Esprit, que s’adresse cette déclaration qui est confirmée par Jean le Baptiste, lui-même dans l’Évangile, quand il dit: « Voici venir derrière moi celui qui est plus fort que moi; Moi je vous ai baptisés avec de l’eau, lui vous baptisera dans l’Esprit Saint»!


En effet, lorsque Jean baptisa Jésus dans le Jourdain, il vit les cieux se déchirer et l’Esprit descendre sur lui comme une colombe. Il y eut une voix venant des cieux: Tu es mon Fils bien-aimé; en toi, je trouve ma joie»!


Cette voix, c’est la voix du Père adressée à son Fils par l’Esprit Saint, comme celle qui est adressée à chacun de nous, lorsque par notre baptême Dieu nous reconnaît comme son enfant, bien-aimé, en qui il trouve sa joie»!


Il nous appartient bien sûr de faire grandir cette foi, que nous mettons dans le nom du Fils de Dieu, en nous laissant guider par l’Esprit-Saint qu’il nous faut accueillir chaque jour! Ce n’est qu’en agissant par sa Volonté que nous trouverons le chemin de la vie éternelle!


POUR QUE NOTRE VIE TOUT ENTIÈRE DEVIENNE PRIÈRE!

"Il faut prendre le temps de faire les choses comme elles se présentent à nous,

Selon la Volonté de Dieu, et vivre l'instant présent, en se laissant regarder par Lui !"


PRIÈRE D’ABANDON

"De l'aube au crépuscule de ce jour qui commence,

Donne-moi, Jésus, la volonté, de m'abandonner à la Tienne

Et ôte, de mon cœur, tout désir qui ne vient pas de Toi !"


Françoise


(5 JANVIER 2023)


«MESSAGE D’AMOUR»!

Aujourd’hui encore, nous constatons avec les paroles de saint Jean que l’Évangile est une véritable histoire d’Amour! Il s’adresse à nous en disant: «Bien-aimés, tel est le message que vous avez entendu depuis le commencement: aimons-nous les uns les autres! Ne soyez pas étonnés, frères, si le monde a de la haine contre vous. Nous, nous savons que nous sommes passés de la mort à la vie, parce que nous aimons nos frères! Voici comment nous avons reconnu l’Amour: Lui, Jésus, a donné sa vie pour nous. Nous aussi, nous devons donner notre vie pour nos frères.


Donner sa vie, c’est s’oublier pour faire le bonheur de celui qu’on aime: parents, enfants, conjoint, frères et sœurs en Christ! Et c’est impossible si l’on n’a pas d’abord donné sa vie à Jésus! C’est en Lui seul que nous pouvons puiser l’Amour nécessaire pour «Aimer» en Vérité!


Tout commence comme nous le rappelle l’Évangile d’aujourd’hui, par une rencontre! Hier c’était André, qui après avoir rencontré Jésus, lui amena son frère, Pierre! Aujourd’hui c’est Philippe, appelé par Jésus qui à son tour, trouve Nathanaël! Celui-ci, un peu méfiant en apprenant que Jésus vient de Nazareth est touché par sa réponse quand il dit: «Quand tu étais sous le figuier, je t’ai vu!» et comprend aussitôt qui il est, affirmant: «C’est toi le Fils de Dieu! C’est toi, le roi d’Israël!»


J’ai dans mon jardin, un figuier et, chaque fois que je passe devant, je pense à cette parole de Jésus: « Quand tu étais sous le figuier, je t’ai vue!» comme si c’était à moi que s’adressait Jésus! Et si je sais depuis toute petite, qu’il est le Fils de Dieu, ce n’est que ce vendredi saint 2019, après une confession, que j’ai rencontré et reconnu son visage!


Ainsi lorsque nous avons la chance de rencontrer Jésus et de le reconnaître quand il nous appelle par notre nom, nous ne pouvons faire autrement que de lui donner notre vie en invitant ceux qu’on aime à le suivre, car Il est doux et humble de cœur!


DIEU PLUS GRAND QUE NOTRE COEUR !

«Mon cœur est grand !

Mais Dieu est plus grand que notre cœur

Et Il se fait "tout petit" pour l'habiter tout entier :

Père et Fils et Saint-Esprit,

Ce qui fait de mon cœur un temple de la Trinité

Ouvrant grandes ses portes à l'Amour de mes frères» !


Françoise



4 JANVIER 2023


«VENEZ ET VOUS VERREZ»!

Dans sa lettre d’aujourd’hui, saint Jean nous rappelle que c’est pour détruire les œuvres du diable que le Fils de Dieu s’est manifesté! Quiconque, est né de Dieu ne commet pas de péché, car ce qui a été semé par Dieu demeure en lui! Celui qui pratique la justice et aime son frère est né de Dieu! Celui qui ne pratique pas la justice et qui n’aime pas son frère est né du diable!


Nous, qui avons été baptisés dans l’Esprit, nous sommes nés de Dieu et s’il nous arrive de détourner notre regard en oubliant d’aimer, rappelons-nous les paroles de Jean-Baptiste qui a dit, posant son regard sur Jésus: «Voici l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde!» En entendant ces mots, les disciples qui étaient avec lui, suivirent Jésus! L’un d’eux lui demanda: «Où demeures-tu?» Il leur dit: «Venez et vous verrez»! C’est ainsi que l’un d’eux, André, le frère de Simon-Pierre, amena son frère à Jésus en disant: «Nous avons trouvé le Messie!» Alors, Jésus posa son regard sur lui et dit: «Tu es Simon, tu t’appelleras Képhas», ce qui veut dire Pierre.


Je pense qu’à cet instant, Jésus avait déjà le projet de bâtir son Église sur cette «Pierre» dont nous sommes les pierres vivantes!


LE VISAGE DU CHRIST!

Lorsqu’on a la Joie d’avoir fait une rencontre personnelle avec le Christ,

Nous ne devons pas le garder pour soi,

Il nous appartient de montrer son Visage

Pour donner aux autres l’envie de le connaître!


C’est ce que j’essaie de faire en invitant à découvrir un visage du Christ qui, sans moi n’existerait pas, et si on me demande: «Où demeure-t-il?» Je donne envie de le rencontrer, en disant: «Venez et vous verrez!» Alors, comme lundi dernier, nous nous retrouvons à l’Oasis, autour du puits de la Rencontre, où chacun de nous a pu voir se refléter en l’autre, le Visage du Christ!


LE REGARD DE JÉSUS!

«Jésus, j’aimerais que ton regard transparaisse à travers le mien

Afin de donner aux autres l’envie de te connaître»!


Françoise






3 JANVIER 2023



«QUICONQUE DEMEURE EN LUI, NE PÈCHE PAS»!

En commençant sa lettre par «Bien-aimés» comme il le fait habituellement, quand il ne dit pas: «Mes petits-enfants», saint Jean nous montre l’affection qu’il a pour nous! Lui, le disciple que Jésus aimait nous fait partager cet «Amour» à travers son Évangile! Cet Évangile qui signifie «Bonne Nouvelle» est celle qui annonce de la naissance de «l’Amour» venu habiter parmi nous et qui nous remplit de Joie! C’est une Joie communicative et qui ne peut que grandir quand on la partage!


Jean nous dit: «Voyez quel grand Amour nous a donné le Père pour que nous soyons appelés enfants de Dieu, et nous le sommes! Voici pourquoi le monde ne nous connaît pas: c’est qu’il n’a pas connu Dieu! Comme je l’ai souvent dit: «J’ai cette impression de ne pas être de ce monde, tant je me sens plus proche des pensées de Dieu que de celles des «Hommes», cependant je suis dans ce monde et je commence à découvrir quelques frères et sœurs qui viennent de la même famille des «Enfants de Dieu»! Je peux les reconnaître à l’Amour qui se dégage lorsque nous sommes tous ensemble comme dans cette très belle «Rencontre» à l’Oasis, hier après-midi! Il est certain que Dieu, notre Père, était au milieu de nous!


Et comme Jean le dit encore: «Quiconque met en Lui une telle espérance, se rend pur, comme Lui-même est pur»! «Qui commet le péché transgresse la loi; car le péché c’est la transgression. Jésus s’est manifesté pour enlever les péchés, et il n’y a pas de péché en Lui. «Quiconque demeure en Lui, ne pèche pas»!


LA MAIN DE DIEU !

« Comme un enfant lâchant la main de son père, s’expose à tous les dangers,
Chaque fois que nous lâchons la Main de Dieu, nous nous exposons au péché ! »


Nous savons que si nous demeurons en Lui, nous ne péchons pas! Cependant, ce que nous serons n’a pas encore été manifesté et il peut nous arriver encore de «transgresser» lorsque notre regard se détourne de Lui quelques instants! Mais, la lumière de son «Amour» est si grande qu’elle éclaire notre péché pour le recouvrir de sa Miséricorde! Car ainsi que l’a déclaré Jean Baptiste: «Voici l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde! J’ai vu l’Esprit descendre du ciel comme une colombe et il demeura sur lui! Moi, j’ai vu et je rends témoignage: c’est Lui, le Fils de Dieu»!


MISÉRICORDE!

Le Seigneur m’a dotée de dispositions particulières

Afin que, par son Esprit, je rende témoignage de son infinie Miséricorde!


Françoise




2 JANVIER 2023


"CHRÉTIENS, RÉVEILLEZ-VOUS" !

Dans sa lettre d’aujourd’hui, saint Jean nous dit: «Que demeure en vous ce que vous avez entendu depuis le commencement! Si ce que vous avez entendu depuis le commencement demeure en vous, vous aussi vous demeurerez dans le Fils et dans le Père. L’onction, que vous avez reçue de lui, demeure en vous et vous n’avez pas besoin d’enseignement! Je vous écris cela à propos de ceux qui vous égarent»!


J’ai souvent cette impression de ne pas être de ce monde, tant ce que j’entends autour de moi est en décalage avec ma perception de l’Évangile que j’essaie de mettre en pratique depuis le jour où j’ai reçu pour la première fois Jésus dans mon cœur! Ainsi je pense que ce que j’ai entendu depuis le commencement demeure en moi et moi en lui!


Il me semble que beaucoup de chrétiens préoccupés par leur salut personnel, se contentent d’appliquer la Loi de Moïse telle qu’elle nous a été révélée avant que Jésus ne vienne l’accomplir! C’est ainsi qu’il l’a annoncé lui-même en disant: «Je ne suis pas venu pour abolir la Loi mais pour l’accomplir»! Puis, il a ajouté: «Je suis le Chemin, la Vérité, la Vie, nul ne peut aller au Père sans passer par moi»! C’est la raison pour laquelle, si nous n’avons pas à choisir nos croix, ni à les éviter, il nous faut accepter celles que nous recevons, sans chercher à les comparer avec d’autres! En effet, si nous lui faisons confiance, Dieu qui connaît nos besoins et nos limites ne permettra pas que nous ayons une croix trop lourde pour nos épaules et il nous accordera la force nécessaire pour la porter!


J’en ai fait moi-même l’expérience pendant plusieurs années et maintenant je suis prête à le suivre sur son chemin de croix, comme je lui en ai fait la demande ce matin du 9 juillet dernier en disant: «Jésus, j’ai confiance en toi, me voici, envoie-moi, pour marcher avec toi sur un chemin de croix!» Et j’ai compris que j’avais été exaucée lorsque j’ai ressenti la souffrance qu’il avait éprouvée à Gethsémani, en se sentant abandonné de ses amis! C’est pourquoi au moment où j’acceptais cette épreuve comme une grâce qui m’était donnée de participer à la rédemption, j’avais la sensation de me retrouver dans les bras de jésus! Et j’ai constaté comme le dit le psaume 118: «Je trouve dans la voie de tes exigences plus de joie que dans toutes les richesses»!


Alors, comme Jean le Baptiste, j’ai envie de crier: « Chrétiens, réveillez-vous, n’ayez pas peur! Il est déjà venu Celui qui nous a baptisés dans l’Esprit, et l’onction que nous avons reçue de Lui, demeure en nous! Ne craignons pas de demeurer en Lui jusqu’au jour où, de nos yeux, nous pourrons voir Dieu»!


TÉMOIGNER DE L'ÉVANGILE !

"Ce n’est pas attirer l'attention sur soi,

Mais c’est donner aux autres l'envie de nous connaître,

En leur révélant par notre attitude, un visage du Christ, qui sans nous n’aurait pas existé !"


Françoise




1er JANVIER 2023


« QUE LE SEIGNEUR VOUS BÉNISSE ET VOUS GARDE » !

Aujourd’hui en ce premier jour de l’année, je ne vois pas de plus belle manière de vous adresser mes vœux, que d’utiliser les termes que le Seigneur enseigna à Moïse pour bénir les fils d’Israël ! « Que le Seigneur vous bénisse et vous garde ! Qu’il fasse briller sur vous son visage, qu’il vous prenne en grâce et vous apporte la Paix ! » En ajoutant les paroles du psaume 66 « Que les peuples, Dieu te rendent grâce tous ensemble ! Que Dieu nous bénisse et que la terre tout entière l’adore ! »

 

Dans sa lettre aux Galates, saint Paul déclare : « Dieu a envoyé son Fils, né d’une femme et soumis à la loi de Moïse, afin de racheter ceux qui étaient soumis à la Loi et pour que nous soyons adoptés comme fils » ! « Dieu a envoyé l’Esprit de son Fils dans nos cœurs, et cet Esprit crie « Abba ! », c’est-à-dire, Père ! Ainsi, tu n’es plus esclave, mais fils, et puisque tu es fils, tu es aussi héritier !

 

L’ESPRIT SAINT !

L’Esprit Saint est l’énergie féconde de l’Amour

Qui unit le Père au Fils et fait de nous ses enfants, frères de Jésus,

Héritiers des titres de Prêtre, Prophète et Roi !

 

C’est par une femme que Dieu a revêtu son humanité, en la choisissant comme Mère de son Fils, Jésus ! Et envoyant l’Esprit de son Fils dans nos cœurs, il nous a adoptés comme fils, faisant de nous ses enfants, frères de Jésus, et de Marie, notre Mère !

 

Alors, en ce premier jour de l’année, demandons à Marie, Mère de Dieu, que nous fêtons aujourd’hui, et notre Mère, de veiller sur ses enfants ! Que son Fils, fasse briller sur nous son visage et nous apporte la Paix, dès maintenant et jusqu’à l’heure de notre mort !

 

EXULTATION !

« Comme Toi, Marie,
Je suis comblée de Grâces !
Comme Toi, j’ai dit « Oui » !
Avec Toi, Ô Marie,
Le Seigneur fait pour moi des Merveilles
Et mon cœur exulte de joie !
Saint est son Nom ! »

 

Françoise